Pour que le développement économique profite à tous !

Alors que le taux de chômage baisse et atteint 8,3% en moyenne, il reste à 17,6% à Saint-Ouen. Ce chiffre dans un espace aussi dynamique que l’Ile-de-France n’est pas une fatalité !
Notre ville est historiquement une ville de marchands : dynamisons et transformons notre offre commerciale, en nous appuyant sur les Puces et en luttant contre les commerces vacants. Mettons en avant les acteurs économiques, notamment les porteurs de projet, qui sont également un levier essentiel de la transition écologique.
Grâce à leur implication, cette transition sera réelle et durable.

  • Nous redonnerons du pouvoir d’achat aux habitants de Saint-Ouen. Les économies réalisées dans le budget municipal permettront une diminution du coût des services publics.

  • Nous créerons un pôle d’innovation sociale. Un programme dédié aux acteurs de l’économie sociale et solidaire avec un espace de co-working et des modalités d’accompagnement et d’expérimentation sur notre territoire : développement des compétences et de l’employabilité de chacun.

  • Nous redirigerons le flux des 5 millions de visiteurs des puces par le centre ville. (Garibaldi)

  • Nous intégrerons une clause d’insertion sociale dans tous les marchés publics.

  • Nous mettrons en place une plateforme municipale pour les emplois francs, (aide de 5 000€ /an pendant 3 ans) accessibles aux habitants de quartiers prioritaires depuis 2017.

  • Nous engagerons des partenariats afin que les Jeux Olympiques et para-Olympiques profitent économiquement aux audoniens. Notamment aux jeunes.

  • Nous stimulerons l’activité des commerces, artisans et professions libérales installés à Saint-Ouen
    en recrutant un manager de centre-ville et en les accompagnant
    à l’usage du numérique pour plus de visibilité.

  • Nous ne laisserons plus les commerces être vacants sans rien faire : préemption, taxe sur les friches commerciales, boutiques éphémères, tous les outils seront mobilisés pour qu’aucune boutique ne reste vide trop longtemps.

  • Nous favoriserons l’installation de nouveaux commerces. Par exemple, des contacts ont été établis avec Picard, Thiriet et d’autres supermarchés du froid pour une installation dès que possible à Saint-Ouen.

  • Nous créerons deux marchés alimentaires : Un à Debain, l’autre, nocturne, dans les Docks.

  • Nous améliorerons la logistique urbaine en favorisant le dernier kilomètre zéro carbone, grâce à des vélos cargo.

  • Nous lancerons une coopérative pour mutualiser les achats durables au meilleur prix pour tous les acteurs économiques de la ville.