Donner les mêmes chances
à tous nos enfants.

Aujourd’hui, 75% des demandes de place en crèches n’aboutissent pas. Notre dynamisme démographique nous impose d’accompagner davantage les parents. Notre volonté, c’est de faire que chaque parent puisse avoir accès au mode de garde adapté : crèche publique, parentale, garde à domicile... Aucune crèche publique ne sera confiée au privé. L’accueil du jeune enfant est un enjeu majeur pour l’égalité femmes- hommes, l’accès à l’emploi des femmes, la lutte contre les inégalités sociales dès l’enfance et l’accompagnement des familles monoparentales.

  • Nous créerons une maison d’assistantes maternelles (mini crèche) dans chaque quartier de la ville par la mobilisation des logements vacants appartenant à la ville et grâce aux partenaires institutionnels dont la CAF qui financent ce genre d’opération à 95%. Les assistantes maternelles disposeront ainsi, dans chaque quartier, de locaux adaptés à l’accueil des jeunes enfants.
  • Nous créerons 200 places d’accueil de jeunes enfants 0-6 ans durant le mandat. 
  • Nous créerons une maison des parents pour accompagner les futurs parents, grands-parents, beaux-parents de la grossesse aux 3 ans de l’enfant.
  • Nous mettrons en place un guichet unique (crèches municipales, départementales, parentales, assistantes maternelles,…) pour faciliter les démarches d’accueil du jeune enfant. 

  • Nous adapterons les horaires des crèches aux besoins des parents.  

  • Nous développerons des garderies éphémères en créant de petites structures d’accueil gratuites et ouvertes une ou deux demi-journées par semaine.

  • Nous réserverons certaines places en crèches pour les parents en parcours d’insertion professionnelle.  
  • Nous développerons l’ensemble des modes de garde.Les crèches parentales seront accompagnées financièrement.