Une ville se doit d’être inclusive et de protéger les plus fragiles. Les personnes âgées, isolées, ou handicapées ont des besoins spécifiques. Les politiques publiques doivent leur permettre d’avoir le meilleur accès aux services publics, pour les inclure dans la vie de la cité. Les aménagements urbains, les modalités d’accueil dans les services publics doivent être repensés. L’accompagnement des parents face au handicap de leur enfant est également essentiel.

  • Nous améliorerons l’accessibilité de l’espace public et des services publics à tous les handicaps.

  • Nous créerons un numéro spécifique d’information et d’accompagnement pour les personnes souffrant de handicap.

  • Nous adhérerons au Réseau francophone des Villes amies des aînés pour favoriser les bonnes pratiques et donner un cadre clair à l’action publique dans ce domaine.

  • Nous adapterons le mobilier urbain pour la sécurité et le confort des usagers : installation de bancs pour les pauses, sécurisation des cheminements piétons aux abords des nombreux chantiers, …

  • Nous aiderons à l’installation de professionnels
    de santé
    pour améliorer la couverture médicale de Saint-Ouen. Mise à disposition de locaux et collaboration avec les hôpitaux de Paris sur l’implantation du nouvel hôpital.

  • Nous accompagnerons les familles dont les enfants sont en situation de handicap, en collaboration avec l’Education Nationale. Nous assurerons la continuité du travail des Accompagnants d’Enfants en Situation de Handicap (AESH) dont le rôle est essentiel à la bonne intégration de l’enfant en situation de handicap à l’école.

  • Nous réserverons des places en crèche spécifiquement aux enfants porteurs de handicap.

  • Nous déploierons des dispositifs pour les personnes sourdes ou malentendantes dans la vie publique. Conseils municipaux, réunions publiques, …

  • Nous accompagnerons les propriétaires et les locataires à l’adaptation des logements aux handicaps et à l’âge. Par exemple pouvoir transformer sa baignoire en douche.