Faire de Saint-Ouen
une ville plus sûre

La sécurité de toutes et de tous est la première des libertés. Que ce soit la délinquance, les incivilités, les vols, la sécurité routière, les agressions ou le trafic de drogue, nous devons regarder les problèmes en face et tout faire pour les résoudre, sans tout-répressif, mais sans angélisme. La sécurité n’est pas une compétence propre du Maire, pour autant il peut mettre en place une politique visant à assurer au quotidien la sécurité des Audoniennes et des Audoniens.

  • Nous recruterons des policiers municipaux. Aujourd’hui 15 postes sont vacants. Ils seront à minima pourvus. Leur présence sera renforcée dans tous les quartiers, particulièrement à proximité des écoles.

  • Nous améliorerons le maillage de l’éclairage public, en collaboration avec Plaine Commune. Nous anticiperons en amont les coupures d’électricité pour que la ville soit plus sure la nuit.

  • Nous mettrons à disposition des logements (appartenant à la ville) comme solution gratuite d’hébergement d’urgence pour les victimes de violences conjugales. Nous créerons un lieu d’accueil reservé et sécurisé.

  • Nous mettrons en place un plan de formation des agents municipaux au recueil de la parole des victimes.

  • Nous subventionnerons des dispositifs de téléassistance en contact direct avec la police municipale, pour les personnes âgées et isolées, pour lutter contre les cambriolages.

  • Nous ferons de Saint-Ouen un quartier de reconquête républicaine pour lutter contre le trafic de drogue. À la clé, 30 postes de policiers supplémentaires, dès la mi 2020, tous financés par l’État. Des actions de rapprochement jeunesse/police par le biais d’associations spécialisées.

  • Nous ferons de la sécurité des piétons et des cyclistes une priorité absolue.
    Vitesse réduite dans certains quartiers, installation de radars feu rouge aux carrefours les plus accidentogènes.

  • Nous donnerons les moyens à la lutte contre le harcèlement scolaire y compris le cyber harcèlement et le harcèlement sexuel. En partenariat avec les associations de parents d’élèves. Mise en place d’une campagne de prévention.

  • Nous créerons une police municipale de l’environnement : pour lutter contre les dépôts sauvages, déjections canines, mégots, nuisances sonores.